Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

visite à Paul Eric Kinguè

Deux leaders de la société civile rendent visite à PAUL ERIC KINGUE à la Prison de New-Bell

Ce mercredi 4 décembre 2013, Kuissu Gérard de l’association TRIBUNAL ARTICLE 53 et Tchangué Marcel membre fondateur de la Fondation MOUMIE et Coordonnateur général du MOUVEMENT de FEVRIER 2008 ont rendu une visite au martyr PAUL ERIC KINGUE.

Après des conciliabules des pourboires et autres tracasseries, c’est finalement PAUL ERIC KINGUE (PEK) qui va lui-même nous faciliter la tâche. Nos papiers seront retenus et le régisseur informé. Nous entrons dans la Prison ; habitué des lieux, je refuse de voir le spectacle habituel de cette horde de détenus quémandant une pièce à hue et à dia. Nous entrons dans le parloir climatisé. Prince Enonchong à gauche visiblement marqué par la détention épluche ses dossiers et donne des ordres à ses collaborateurs.

Nous sommes heureux de voir un PEK en forme. Toujours élégamment bien habillé (voir photo). On le lui fait savoir, mais il rétorque c’est de façade ; je vais très mal, psychologiquement je suis à plat, je suis à bout. J’ai fait deux mois dans ma cellule dit-il on pensait même que j’avais été transféré. Je suis sorti juste pour vous rencontrer.

En effet la cour suprême tarde à statuer en dernier recours sur sa dernière condamnation qui le maintient en détention. Un dossier vide assène-t-il !

Les derniers évènements semblent lui donner raison. La diffusion sur France 2 d’un documentaire montrant la face hideuse de cette mafia des bananeraies de Njombé. Le top Management français de cette entreprise siège en conseil d’administration ces jours. Au menu, la preuve que le DG actuel paye ses taxes !!! Manifestement il ne pourra le prouver à sa hiérarchie puisqu’il ne paye rien. Chaud devant !!!

Autre développements suite à ce fait rare un documentaire sur France2 pour dénoncer l’impérialisme, les aveugles y évoqués ont reçu chacun 500 000 cfa et la consigne du sous-préfet les invitant à ne pas suivre PEK.

Sa consigne de vote pour MARIANN EKANE a été un succès fulgurant. Voilà une inconnue qui a raflé la majorité à Njombé Penja où elle n’a jamais mis les pieds; plus de 63% chiffre elecam, 91% coté population.

Plus le temps passe mieux va PEK ; il parle des prières qui sont faites à son endroit, de la forte adhésion et du soutien populaire qui l’ont fait tenir jusqu’ à ce jour. Dont il ne remerciera jamais assez les uns et les autres.

Il évoque ce haut cadre du RDPC qui lui dit: certains ont investi pour entrer en politique, toi ta détention c’est ton investissement, l’avenir t’appartient ! L’injustice qui te frappe nous touche tous termine-il parlant de cet ancien haut commis de l’Etat et éminent membre du RDPC.

Revenant sur les évènements qui l’ont emmenés en prison, il se souvient que c’est sur instruction de Marafat, que le SED de l’époque envoie 12 camions du Bir, 2 pickups de gendarmes qui encerclent la ville et arrêtent le maire élu qu’il était. Inculpé pour incitation à la révolte, il oblige le procureur et le Colonel qui l’entend à revoir leur copie ; une incitation à une révolte ne pouvant être postérieure à l’évènement. Car ses propos sur canal 2 attestant de morts d’homme sont son<< arrêt de mort>> qui lui valent aujourd’hui 6 ans de sa vie consumés dans l’enfer de New bell.

Il passera dit-il 20 jours en cellules au-delà des 144h légaux, 20 jours durant lesquels des dossiers bidons seront montés.

Cet épisode particulièrement croustillant nous a émus: alors que l’on cherche des enfants pour qu’ils acceptent de dire qu’ils avaient été montés par PEK, un certain AMBOMO GUY MODESTE passe un deal avec les autorités judiciaires. Il arrive à la prison de Nkongsamba, vocifère, crie à qui veut l’entendre qu’il va dire toute la vérité. PEK est averti par son particulier et son chauffeur eux aussi en prison. Il ne le connait ni d’Adam ni d’Eve ! Le quidam a perçu 500 000 CFA sur une promesse de 5millions de CFA. Il attend les 4 millions en vain ! Et coup de théâtre lors d’une audience, il crie fort sur la Cour les taxant de voleurs et de manipulateurs ; il insulte le procureur lui rappelant le deal, et le reliquat de sa mission. Il fut menotté et éconduit. Durant toute la suite du procès, il restera en prison, malgré ses récriminations, ses agitations il n’en sortira plus…et pire pendant que les uns et les autres prenaient trois ans…le témoin du diable écopera de 15 ans !!!

Martyr des émeutes de février 2008 PEK se considère comme tel ! Les casseurs et les pilleurs selon lui ne peuvent être considérés comme martyrs ! Ils m’ont pris 6 ans de ma vie, la prison nous oxyde mais restons soudés et merci.

Marcel Tchanqué envoyé spécial du Président GUY FOKOU de la FONDATION MOUMIE lui réitère le soutien de la Fondation Moumié et de la diaspora en général, et que celle-ci lui garantit son soutien jusqu’à sa libération. D’ailleurs renchérit PEK c’est grâce à vous que je tiens, les gens ont été extraordinaires avec moi. Marcel Tchangué continue son propos en disant en tant que fils du Moungo il a son soutien dans tous ses projets. La Fondation Moumié poursuit-il et tous ses membres le soutiennent et restent vigilants.

On s’est salués chaleureusement, non sans émotion et il nous a raccompagné à la guérite ou d’autres << péages>> nous attendaient !

Correspondance : Kuissu Gérard, Coordonnateur National TRIBUNAL ARTICLE 53

visite à Paul Eric Kinguè
visite à Paul Eric Kinguè
Tag(s) : #Tous les articles de ce blog, #affaire PEK

Partager cet article

Repost 0