Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

on n'est pas des Bisounours !

Parfois, une image vaut à elle seule un long discours. Et quand on veut faire passer un message en utilisant ce formidable outil de communication actuel que sont les réseaux sociaux, rien de tel qu’une illustration bien choisie pour donner du poids aux mots.

L’image est l’un des supports des émotions que l’on souhaite exprimer, et ça ne date pas d’hier. Même si elle ne sera jamais qu’une pâle représentation de la réalité comme l’a si bien exprimé René Magritte avec son intrigant tableau « ceci n’est pas une pipe », même si elle ne vous fera jamais ressentir toute la beauté d’un paysage ou toute l’horreur d’une mise à mort, elle reste néanmoins l’un des moyens d’expression des plus percutants.

Des exemples d’images qui ont influencé l’opinion publique et peut-être modifié le cours de l’Histoire, il n’en manque pas. Elles nous ont permis d’imaginer l’horreur de certaines situations dont l’humanité n’a pas à s’enorgueillir et d’en tirer les leçons, et à l’inverse, elles nous ont aussi permis d’imaginer des merveilles insoupçonnées.

Merci, donc, aux images, mais… comme tout est souvent en nuances entre le bien et le mal, tout l’est aussi dans l’usage qui est fait des documents photographiques ou des vidéos abondamment et presque librement publiés sur Facebook et Cie. Tout est dans la mesure. Oui, mais voilà : où est la bonne mesure ? Qu’est-ce qu’il est décent ou intéressant de publier sur nos murs, qu’est-ce qui est à bannir ?

Les photos dérangeantes, choquantes, impudiques, si c’est juste pour faire du buzz, laissons-les aux revues spécialisées, c’est leur gagne-pain. Si c’est par égard envers des personnes qui pourraient en souffrir, autocensurons ; un peu de respect, que diable. Mais, en tant qu’adulte vacciné, si c’est pour donner du poids aux messages qu’on veut faire passer, je suis d’avis qu’il faut appeler un chat un chat et qu’on ne doit ni censurer ni flouter les images qui pourraient bousculer les consciences, à condition de s’adresser à un public averti.

Il m’est arrivé d’illustrer mes textes par des photos du genre de celles qui font l’effet d’un grand coup de poing dans la figure. Comme je doute que mes publications soient vues par des mineurs d’âge physique ou mental, et que j’imagine d’autre part que ni vous ni moi ne sommes des Bisounours, je n’exprimerai ni regrets ni excuses, et je récidiverai fort probablement si j’en vois l’utilité.

Me voilà en fin de page. Quelle illustration en rapport avec ce texte vais-je bien pouvoir choisir ? Oh, ben, tiens : des Bisounours, ça ne devrait choquer personne !

HUBERT

on n'est pas des Bisounours !
Tag(s) : #Tous les articles de ce blog, #coups de gueule! coups de coeur!

Partager cet article

Repost 0