Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photo de Julie Amadis avril 2016 https://www.facebook.com/julie.amadis?pnref=story
Photo de Julie Amadis avril 2016 https://www.facebook.com/julie.amadis?pnref=story

Je ne voudrais pas me hasarder à comparer des bintjes à des macabos, mais en ce premier mai, fête du travail un peu partout dans le monde, il serait peut-être intéressant de comprendre certaines différences entre les niveaux de vie des Hommes, selon le hasard génétique qui les a fait naître de l’un ou l’autre côté de la planète, et bénéficier ainsi inégalement des fruits de leur travail.

D’abord, pour l’immense majorité des masses laborieuses, rappelons que travail est synonyme de revenus et donc de pouvoir d’achat. Pas besoin d’études poussées pour voir si dans leur ensemble certaines populations vivent plutôt dans l’opulence et d’autre plutôt dans la pauvreté. Pas besoin d’être menuisier pour voir si une chaise est bancale.

Malgré tout, vu d’ici, j’ai peine à imaginer que des gens puissent vivre avec moins de deux euros par jour (60 par mois). Si à en croire les chiffres, au moment où j’écris ces lignes, un euro vaut 1,14 dollar US et 656 Francs CFA, j’en viens à me demander si la pièce de deux euros que j’ai en poche a la même valeur que les 1.312 francs que quelqu’un, tout pareil à moi, a en poche à cet instant précis quelque part au Cameroun.

Pour m’aider à comparer, j’ai aligné ci-dessous (en euros) quelques repères approximatifs mais révélateurs: (ajoutez +/- devant chaque nombres)

1er mai : À travail égal, salaire égal…

Sachant que la pénibilité du travail d’un paysan luxembourgeois qui arrache ses bintjes est comparable à celle de son homologue camerounais qui récolte ses macabos, il faut admettre qu’on est très loin du concept : à travail égal, salaire égal.

Amis camerounais, ne rêvez pas trop quand-même : ici ceux qui gagnent moins de 1.000 € / mois tirent le diable par la queue, et je crois qu’il est encore plus dur d’être pauvre dans un pays riche que pauvre dans un pays pauvre… Avec moins de 500 € par mois (320.000 FCFA), tu logeras dans la rue, et c'est pénible surtout quand il fait 5 degrés sous zéro!

Mais je comprends maintenant mieux que des humanistes réclament un peu plus d’équité, ne fusse qu’un tout petit peu plus...

HUBERT

( Merci à mes ami(e)s sur place qui m'ont renseigné )

Tag(s) : #Tous les articles de ce blog, #coups de gueule! coups de coeur!

Partager cet article

Repost 0