Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le vrai prix des bonnes choses...

Des mouvements citoyens s’élèvent contre l’exploitation de travailleurs pauvres, tant en Occident qu’ailleurs dans le monde. En ligne de mire, il y a notamment l’emprise dominatrice de grandes chaînes de distribution qui régentent les marchés à leur convenance et empochent des bénéfices parfois plantureux au détriment des petites mains productrices. Même si cela se passe le plus souvent dans le respect de la stricte légalité, il faut bien admettre que leur sens de l’éthique laisse parfois perplexe.

Au début des années ’50, des commerçants comme Edouard Leclerc en France ont introduit le concept de magasins à prix réduits. Bravo ! Ça a permis à des quantités de gens peu nanties de profiter de denrées jusque-là réservées aux « riches ». Il a dû batailler ferme avec les fournisseurs pour obtenir des réductions consenties pour ses approvisionnements en grosses quantités dont il faisait bénéficier ses clients. Encore bravo !

Puis ce fut la pullulation de ce type de magasins avec aujourd’hui les grandes, hyper et méga surfaces qu’on connaît, et leur position devenue dominante sur les marchés. Les grandes chaînes ne négocient désormais plus des réductions avec les producteurs et fabricants, mais imposent leurs exigences.

Avec la relativement récente apparition de chaînes « low cost », ce phénomène a atteint des sommets.

Je suis de ceux qui souhaitent une répartition harmonieuse des richesses, mais en tant que simple consommateur il ne m’appartient pas de vérifier si le prix que je paye à la caisse sera équitablement distribué aux ayant droits. Je m’étonne néanmoins de savoir que sur les quelques euros que me coûtent quatre doigts de bananes, à peine quelques centimes iront dans l’escarcelle de l’ouvrier agricole qui les a produits, le distributeur se réservant la part du lion.

Il faudrait être un peu fou pour oser disputer sa gamelle au lion, n’est-ce pas ! D’accord, mais, à bonne distance, chacun peu quand-même trouver le courage de lui exprimer sa désapprobation et c’est possible d’un seul clic au bas d’une pétition (comme celle dont je mets le lien ci-dessous).

Ça ne changera pas le monde ? Qui sait…

HUBERT

Tag(s) : #Tous les articles de ce blog, #coups de gueule! coups de coeur!

Partager cet article

Repost 0