Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai-d-Orsay.jpg

Le pavé lancé dans la mare par « les récoltes de la honte » de W.Lanos d’Antenne2 n’en finit pas de faire des vagues.

Ce 30 septembre 2013, nouveau rebondissement dans l’affaire Paul-Eric Kinguè, le Quai d’Orsay met la pression sur SEM Paul Biya. De source sûre, nous apprenons à l’instant que Paris s’est saisi de l’affaire parce que la lettre-réponse de PEK à PHP « part dans tous les sens ».

Le président Biya leur aurait répondu que c’est Marafa qui les aurait mis dans les difficultés, faisant ainsi endosser les responsabilités de l’affaire par son ancien ministre aujourd’hui sous les verrous.

Une réunion de crise aura lieu dans les prochaines heures à la présidence.

Nous qui soutenons PEK depuis des années, nous ne pouvons que nous réjouir de ces nouveaux développements. Notre objectif est atteint : enfin, les autorités en charge de l’affaire semblent aujourd’hui tenir compte des raisons réelles de l’emprisonnement de Paul Eric Kinguè.

Tag(s) : #Tous les articles de ce blog, #affaire PEK

Partager cet article

Repost 0