Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PEK1.jpg

L’audience d’hier vécue de l’intérieur.

Pour beaucoup, l’affaire Kinguè semble lointaine et purement théorique. Le témoignage qui suit nous ramène sur terre, dans la salle d’audience poussiéreuse du tribunal. Avec son accord, je vous livre telles quelles les impressions de l’un d’entre nous qui a assisté à l’audience d’hier. Je me permettrai tout juste une remarque : comme tous ceux qui suivent cette affaire avec émotion, l’auteur a l’impression que PEK ne reçoit pas suffisamment de soutien de la part des politiciens et autres représentants d’associations connues des Droits de l’Homme. Je tiens à le rassurer sur ce point : bien qu’il ne leur soit pas toujours possible d’assister à toutes les audiences, leur appui a rendu énormément de services pour la noble cause que nous défendons.

_____

 Salut mon cher Hubert !

J’étais à l’audience d’hier.

J’ai salué PAUL ERIC et je lui ai transmis ton bonjour et celui de nombre d’autres compatriotes…

J’ai vu un lion se battre pour sa dignité, pour sa libération, pour la vérité!

Habillé tout de blanc comme tu verras sur la photo, l’audience a eu lieu dans une salle, sale, poussiéreuse. Les amis, la famille, et son ex-compagnon de taule Lapiro étaient là. Il y avait la Presse et bien sûr pleins d’agents de renseignements.

J’ai rencontré les avocats internationaux ainsi que l’intrépide Me Manfo !

Après les procédures, les coaccusés ont choisi de répondre aux questions qui leur sont posées : PEK nous a impressionné par la maîtrise du sujet, son courage, il a presque ridiculisé l’avocat général quand, lorsqu’il prenait la parole, disait : « après votre brillant exposé … ! »

En effet, il a montré avec force et détails :

1/qu’il était selon la loi l’unique ordonnateur des dépenses,

2/ que le préfet était sa tutelle et non sa hiérarchie,

3/ qu’il avait bien ordonné l’argent querellé mais que le payeur, le caissier, a dit devant le tribunal qu’il n’avait pas payé, et il a lu les minutes du greffe à ce sujet.

Et enfin après avoir cité la décision du juge le condamnant en 1er instance où il reconnaît ne pas avoir de preuves de détournement de 1 400 000 cfa, mais le condamne quand même, il épatera la cour et l’avocat général !

Ce denier lui demandera si au moment où il était en fonction, il connaissait tous ces articles de loi et PEK de lui répondre qu’il est juriste, titulaire de deux maîtrises de droit et enseigné par NLEP MELONE GONGO et un des membres de LA COUR.

PEK aura insisté énormément sur l’absence de preuves matérielles ou de témoins de son détournement ! L’avocat général m’a paru peu convaincant, maîtrisant mal son sujet ; à un moment il était obligé de dire à PEK : « c’est moi qui pose les questions ».La salle a failli applaudir ! PEK dans sa réponse énergique mettra la cour et l’avocat général à l’épreuve, il y aura deux suspensions de séance !

Pendant ces suspensions on a beaucoup causé et PEK dans sa tenue blanche nous impressionnait par sa détermination et son courage. Les journalistes, les amis, d’anciens bagnards, on causait, on analysait ! Tout cela pour 1 400 000 CFA ! Alors que d’autres maires sont en liberté pour des sommes de loin supérieures !!!!

A 15 h on était encore là depuis 8h du matin !

Malheureusement un appel urgent m’arrachera malgré moi, deux autres compatriotes souhaitaient que j’aille rendre visite à une autre victime du système incarcéré à l’Est du pays .

Et comme je te disais, les politiques, les associations, les gens qui se bombent le torse, je n’ai vu personne, à part Célestin Djamen, Lapiro, quelques conseillers….

La peur fait beaucoup de ravages ! C’est leur principale arme !

Voilà globalement ce que je puis en dire. Bonne réception.

 

GERARD P. KUISSU MEPHOU

Cyberjournaliste
Assistance aux créateurs d'entreprises
Correspondant ICICEMAC.COM

Tél: 77 63 37 99

 

 

Tag(s) : #Tous les articles de ce blog, #affaire PEK

Partager cet article

Repost 0