Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(la piètre mise en page de cet article est due à une nouvelle configuration du blog. Désolé)
Extrait
de :
Poème carcéral
De Enoh Meyomesse,
actuellement emprisonné à la prison de Kondengui (Cameroun)
©LES EDITIONS DU KAMERUN Yaoundé – Novembre 2012
 
 
Dix ans ferme j’ai dit
 
dix ans FERME      j’ai dit
 pas un an de mEnoh_Meyomesse040412300.gifoins
  pas un mois de moins
   pas une semaine de moins
    pas un jour de moins
     pas une heure de moins
      pas une minute de moins
        pas une seconde de moins
 
dix ans FERME      j’ai dit
 
que sa grosse bouche se ferme définitivement
que son crayon maléfique se casse définitivement
que son lap top satanique se détruise définitivement
images-copie-1.jpg
 
et on n’entendra plus sa voix des cavernes
et on ne verra plus sa silouhette d’outre-tombe
et on ne lira plus ses pamphlets nauséabonds
et
il
sera
oublié
inhumé VIVANT
 
Son Excellence crachait son venin tel un cobra
Son Excellence déversait sa rage tel un chien
Son Excellence veillait au grain
Son Excellence protégeait le régime contre les ennemis de la nation les agents de l’étrangers les professionnels de l’intoxication les ôte-toi de là que je m’y mette
 
        dix ans FERME      j’ai dit
       pas un an de moins
      pas un mois de moins
     pas une semaine de moins Capture-copie-1.PNG
    pas un jour de moins
   pas une heure de moins
  pas une minute de moins
 pas une seconde de moins
 
le pays est à nous
le pays est debout
le pays est en marche
 
ce n’est point un misérable scribe péteux qui s’y opposera
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Tag(s) : #Tous les articles de ce blog, #coups de gueule! coups de coeur!

Partager cet article

Repost 0